www.spasmophilie-et-organe-peau.be    Site sur la spasmophilie, l’arthrite, le choc post-traumatique, les irritations de peau l’eczéma, le psoriasis, l’acupuncture, l’allergie au latex,  la respiration, l’alimentation, les minéraux, les effets secondaires, la génétique, les neurosciences, le sommeil.  Et son blog : http://organepeauspasmo.canalblog.com/ 
--------------------------------------------------------  
SOMMAIRE  --------------------------------------------------------

Les minéraux et la loi de Loeb

 

Les minéraux et la fameuse loi d’équilibre du physiologiste américain Jacques Loeb (voir site  http://biogassendi.ifrance.com/an2000.htm ). Résumé :

 

La cellule est baignée dans un milieu de cations (ions positifs) et d’anions (ions négatifs) qu’elles pompe en permanence.  Les 5 sels marins sont :

-         chlorure de sodium                  NaCl (sel de cuisine)

-         chlorures de potassium            KCl

-         chlorure de magnésium            MgCl2

-         sulfate de magnésium               SO4Mg

-         chlorure de calcium                 CaCl2

 

Histoire de la puce d’eau : 

Cette puce mise dans ce milieu marin artificiel dont on supprima tour à tour un des sels mourait. Alors que dans le mélange adéquat de ces sels, elle vivait. Ce qui amena aux 3 règles fondamentales :

 

1.      Toutes les solutions d’un sel unique sont toxiques.

2.      Toutes les solutions d’un mélange de sels à cations monovalents (Na+, K+) et toutes les solutions d’un mélange de sels à cations bivalents (Mg++, Ca++) sont toxiques.

3.      Si à une de ces solutions toxiques, celle contenant les sels à cations monovalents, par ex. on ajoute un peu de solutions de sels à cations bivalents, la toxicité est atténuée et elle peut devenir nulle lorsque les différents sels du mélange se trouvent dans une proportion déterminée. Dans ce cas, la solution est équilibrée.

 

J’aimerais aussi vous conseiller d’aller consulter les sites pharmaceutiques divers en ce qui concerne le fonctionnement des échanges cellulaires car des ions fonctionnent en paire ou sont influencés par d’autres. Pour être en bonne santé, la cellule doit pouvoir exercer facilement des changements de charge ionique. Le Ca++ et le Mg++ dépolarisent la cellule en y rentrant. Le Na+ et le K+ re-polarisent la cellule en en sortant, ils rétablissent le retour de la cellule à son état initial.

Haut du document

Des ions agissent en pompe (l’un sort et l’autre rentre) et agissent aussi avec beaucoup d’autres éléments. Le Mg fonctionne bien s’il est en présence du Ca et du P (phosphore). Mais tout est une question de dosage car les réactions peuvent s’inverser si le dosage n’est pas adéquat Il y a balance entre Ca/P, entre Mg/Ca, entre Na/Mg. Le Mg est aussi convoyeur du P.

 

Il semble donc qu’il faille être très prudent quand à la supplémentation de ces minéraux dont l’effet n’est pas innocent.  Cette prise de connaissance a provoqué chez moi une complète révision de la spasmophilie comme vous le verrez dans la suite de la lecture. (voir les effets secondaires des minéraux plus loin sur le site)

 

 

D’autres extraits et visions analogues :

Haut du document

Autre extrait instructif du site de DSS :

 

« Effectivement, d'après Anne Dufour & Danièle Festy (guide Hachette des vitamines et oligo-éléments) :

Pour préserver l'équilibre calcium/ magnésium, sauf avis médical particulier- la supplémentation en calcium ne doit pas se faire sous forme de cure longue, contrairement au magnésium. « Il ne faut pas déséquilibrer le couple calcium-magnésium qui forme un couple cohérent. Le supplément en magnésium est à prendre au quotidien, comme "traitement de fond", tandis que le calcium est à choisir en cas de fatigue nerveuse brutale.

De même, au sujet du potassium :

« Des carences en potassium entraînent des arythmies cardiaques (jusqu'aux crises d'angoisse, attaques de panique -symptômes aggravés par le stress- ), déficits en magnésium (avec les conséquences qui en découlent : fatigue, crampes, etc) et compromettent l'équilibre général, car il est garant de notre teneur en eau et essentiel à une bonne santé cardiaque [ ... ] il contribue à l'absorption des protéines et augmente l'apport en oxygène au cerveau pour une vigilance accrue [ ... ] . Les carences peuvent être provoquées -entre autres- par des abus de diurétiques, laxatifs, café, sucre raffiné, alcools, et la prise de corticoïdes sur de longues périodes.
À l'inverse, il ne faut pas se supplémenter en cas d'insuffisance rénale ou diabète, si l'on prend des diurétiques qui épargnent le potassium ou si l'on est sous traitement d'inhibiteurs de l'enzyme de conversion (traitement cardiaque).
Par contre Attention, trop de potassium peut être mortel (collapsus, arrêt cardiaque). Et attention à l'équilibre potassium/ sodium (action du potassium inverse à celle du sodium)

1) une carence en potassium empêche l'assimilation du magnésium
(d'après plusieurs sources, dont le "Guide Hachette des vitamines et oligoéléments")(*).

2) par contre, il est dangereux de se supplémenter en potassium sans suivi médical
(respecter l'équilibre sodium/ potassium, un excès de potassium crée des désordres rénaux), mais on trouve du potassium dans la plupart des fruits et légumes, bananes ou dattes en particulier, et noix, noisettes, fruits de mer..

Aussi, il a été établi que le mécanisme de protection contre certaines maladies neurologiques par les oméga-3 passe par la protéine 'Trek-1', un canal cellulaire au potassium =>y aurait-il un rapport ?...
voir l'article complet du CNRS  sur les effets des oméga-3 qui ouvrent un canal au potassium, la protéine Trek-1

1) http://biogassendi.ifrance.com/biogassendi/mineraux.htm -> potassium :
Par rapport à ce qui nous intéressait, voici ce que j'ai retenu, en résumé, de ce document :

- Les sujets adultes comme enfants, non carencés en magnésium résistent mieux au choc provoqué par le froid, les traumatismes, l'intervention chirurgicale et les émotions et, d'une façon générale, à toutes les difficultés d'adaptation que Selye a décrites, et qu'il a appelées stress.
- L’organisme carencé en magnésium est plus sensible au stress et le stress augmente la consommation de magnésium par l'organisme.
- Pour fonctionner de façon optimale, le magnésium doit être en équilibre dans le corps avec le calcium, le phosphore, le potassium et le chlorure de sodium (Tout déséquilibre équivaut à une toxicité)
- Le magnésium agit comme régulateur de la fixation du calcium dans l'organisme, et doit, en conséquence, faire partie intégrante du complexe: calcium-phosphore-vitamine D.
- Un déficit en magnésium provoque une excrétion excessive de phosphore et de potassium à l’origine de troubles comportementaux
(à noter que dans des analyses sanguines, le dosage du magnésium n'apportera pas d'infos utiles).
- le taux de magnésium ne sera normalement utilisé qu'à condition de recevoir le calcium/phosphore nécessaire et
le taux de potassium doit être normal, faute de quoi le déséquilibre magnésien est inévitable.
La dépolarisation consécutive à l'entrée dans la cellule de sodium et de calcium est suivie de la repolarisation par sortie de potassium. Le retour de la cellule à l'état d'équilibre initial est assuré par la Na+/K+-ATPase membranaire (Na = sodium, K = potassium).
- Quelque soit le type de canal potassique mis en jeu, la sortie de potassium, c'est-à-dire la perte de charges positives, augmente la polarisation de la cellule ou accélère sa repolarisation après une dépolarisation. Inversement la fermeture des canaux potassiques diminue la polarisation et retarde la repolarisation.
- Certains médicaments favorisent l'ouverture des canaux potassiques, d'autres l'inhibent

Les activateurs des canaux potassiques (oméga-3 et protéine Trek-1) :
L'ouverture des canaux potassiques favorise la sortie du potassium, ce qui augmente la polarisation cellulaire lorsque la cellule est déjà à l'état polarisé, et accélère sa repolarisation à la suite d'une dépolarisation, réduisant la durée du potentiel d'action et l'entrée du calcium dans la cellule par les canaux calciques voltage-dépendants. La diminution de l'entrée de calcium entraîne à son tour la relaxation des muscles lisses et la diminution de la sécrétion d'insuline
(rappel : Le stress augmente l'activité du système digestif et stimule la sécrétion d'insuline. Il contribue donc à augmenter l'hypoglycémie)

En conclusion, pour les spasmophiles ou autres carencés en magnésium (le stress étant à la fois cause et conséquence), le meilleur traitement ne pourrait-il pas être  de compléter une cure d'oméga-3 par une cure de magnésium (+ vit. b6), par qq apports de calcium plus ponctuels, et par une alimentation naturellement riche en potassium (fruits, légumes frais, épinards, bananes, raisins secs, noix, etc) ?... »

 

Haut du document

 

Après cet extrait, j’aimerai rajouter du site biogassendi quelques propriétés sur le Mg :

 

-         il participe à la réduction des corps oxydants et l’oxydation des corps réducteurs (équilibre acido-basique)

-         sa présence est indispensable à de nombreux systèmes enzymatiques. Effets catalytique.

-         Est une clé de voûte de l’assimilation des oligo-éléments.

-         Les craintes d’excès de Mg++ ne sont pas à redouter car la muqueuse intestinale devient imperméable une fois le taux sanguin optimal atteint.

-         Il équilibre la sécrétion d’adrénaline (relaxe le syst.nerveux et le cœur).

-         Il est un agent anti-pathologique et stimule les défenses naturelle du corps

-         Il est un anti-allergique, antitoxique et anti-inflammatoire.

-         Il commande la perméabilité de la membrane cellulaire

-         Il prévient l’hypertension, la tachycardie et abaisse le cholestérol et lutte contre l’hypoglycémie. Il favorise la bile et prévient les calculs urinaires.

-         Il est à noter que le Mg et L-le zinc sont en forte concentration dans l’hippocampe du cerveau (action neuropsychique).

Haut du document

Je pense qu’à la lecture de ce chapitre sur les minéraux, vous comprendrez par vous mêmes la difficulté de les équilibrer et vous comprendrez que je suis tombée dans le panneau tant répandu par les médias sur le côté bénéfiques de ces minéraux. On ne les dit que bénéfique et jamais quels sont leurs effets secondaires.

 

Je vous invite donc à lire les faits sur les irritations de peau où vous trouverez les effets secondaires.

 

 


Minéabel                       

 

Haut du document

 

Site créé en août 2005   -  Dernière modification : 28/07/2005 21:22